Blog

Le copywriting face au défi de l'intelligence artificielle.

Hello. Je suis Watson.

Vous connaissez Watson ? Oubliez le compère de Sherlock Holmes. Pensez plutôt au prodige qui a battu le champion du monde des échecs et qui fournit des diagnostics médicaux plus vite qu'une armée de médecins. Doté d'un Q.I. à 5 chiffres, il brasse des milliards de données par seconde et résout les équations les plus complexes avec une facilité déconcertante.

Watson mérite sûrement d'être connu, mais vous ne l'inviterez jamais à boire un verre avec vous... Il pèse des tonnes et ne quitte jamais la salle climatisée où il est né. Logique : Watson est un robot.

S'il est si malin, pourriez-vous lui sous-traiter votre communication ? Votre marketing ? Pourrait-il un jour remplacer un traducteur ou devenir votre nouveau copywriter ?

Intelligence artificielle et marketing

Le marketing repose notamment sur des chiffres. Avant de lancer un produit, vous menez une étude de marché. Vous demandez leur avis aux consommateurs. Vous comparez le potentiel de vos groupes cibles. Vous définissez un prix de vente. Aucun doute : une machine le fera plus vite et plus efficacement qu'un bataillon de marketeurs.

Capables de traiter des téraoctets d'informations en un éclair, Watson et ses clones vous aideront à tirer les fameux insights d'une masse de big data qu'aucun être humain ne peut gérer. L'idéal pour vous ouvrir de nouveaux horizons et identifier des besoins qui n'existent pas encore, par exemple. Une fois votre plan de marketing établi, vous passez à la phase opérationnelle concrète. Un robot peut-il s'en charger aussi ?

Intelligence artificielle et copywriting

La phase opérationnelle consiste à créer un slogan, écrire un site web qui mettra votre produit en valeur, susciter l'intérêt du consommateur, anticiper les objections... Nous ne sommes plus dans une perspective chiffrée, mais dans une approche fondée sur le sentiment et l'évaluation du ressenti. Or, un robot ne réfléchit qu'à coup de 0 et de 1... Alors que la réalité humaine se situe dans toute la gamme intermédiaire.

La start-up américaine Persado s'est fixé le défi ambitieux de remplacer chaque copywriter humain par un robot bien plus docile. Résultat ? Une efficacité toute relative pour générer automatiquement des contenus répétitifs et automatiser le référencement, dans certains domaines comme le tourisme. Le revers de la médaille ? Des textes formatés, très similaires les uns des autres. Si vous opérez dans les mêmes conditions qu'un concurrent, le robot tirera les mêmes conclusions et produira des textes identiques. Dommage pour votre image de marque, car vous ne vous différenciez plus.

Intelligence artificielle et traduction

Cette tendance au "formatage" est encore plus vraie en traduction, un art où les robots excellent finalement peu. Incapable de comprendre une nuance, une pointe d'ironie, voire une erreur manifeste dans le texte source, l'intelligence artificielle produit des textes stéréotypés et répétitifs, à partir de bases de données. Quand elles sont correctes, les traductions générées par un robot sont binaires et dépourvues d'humanité. Il leur manque précisément ce supplément d'âme que seul un humain peut apporter en se mettant à la place du lecteur.

Intelligence artificielle et avenir

Loin de nous l'idée de préconiser le retour à la machine à écrire... Les robots sont de précieux alliés pour élaborer votre stratégie de marketing. Nous vous conseillons cependant d'adopter une approche en deux temps pour parfaitement les intégrer.

  • Laissez aux ordinateurs la lourde tâche de clarifier vos objectifs. Un robot peut vous aider à identifier les mots-clés pertinents, à quantifier des tendances, à baliser votre stratégie.
  • Confiez à des humains la monétisation de ces enseignements : seul un copywriter fait de chair et d'os pourra insuffler suffisamment d'humanité à vos textes commerciaux pour qu'ils vous apportent une plus-value.

Le marketing moderne a besoin de l'intelligence artificielle pour traiter les données nécessaires à l'élaboration de votre stratégie. Mais les robots n'ont pas l'empathie nécessaire pour faire passer avec humanité et conviction le message qui en résultera. Faites donc plus que jamais appel à nos Watson du verbe pour des textes percutants et pertinents !